GEOFFREY BADEL

Né en 1994 à Montélimar, France
Vit et travaille à Montpellier, France
Born in 1994 in Montélimar, France
Lives and works in Montpellier, France


Artiste plasticien et chercheur de fantômes
Membre du Collectif In Extremis depuis 2015
Visual artist and ghost seeker
Member of the In Extremis Collective since 2015

 

Geoffrey Badel est un artiste plasticien et chercheur de fantômes vivant et travaillant actuellement à Montpellier. La magie, le paranormal, l’ethnographie et les croyances populaires nourrissent une démarche artistique dont les codes visuels et gestuels interrogent l’entre-deux, rendent perméable la frontière entre expériences empiriques et situations irrationnelles. Diplômé de l’Ecole supérieure des Beaux-Arts — MO.CO de Montpellier et membre du Collectif In Extremis, Geoffrey Badel explore la promiscuité entre le dessin, l’installation, la vidéo et l’art-action.

Du Gouffre de l’Œil Doux dans l’Aude, au Fort Cochin en Inde, en passant par les palais de Venise, sa recherche plastique et performative est indissociable de son contexte d’apparition et de son histoire. Considérant la création comme un processus magique et curatif, Geoffrey Badel élabore un univers intime et crypté entremêlant de multiples récits collectifs et personnels. Fasciné par les sciences parapsychologiques, ses dessins deviennent le support d’images mentales et inconscientes dans lesquelles apparaissent des présences fantomatiques qui se tiendraient entre deux mondes. Les situations énigmatiques que l’artiste crée nous amène par tâtonnements à pénétrer dans des espaces hantés, physiques ou psychiques, à déchiffrer. L’artiste intervient également dans des écoles et auprès de personnes souffrant de troubles psychiques afin de proposer des ateliers artistiques et de transmettre et élargir sa pratique. 

 

-

Tel un espace d’expérimentation sensible et fluctuant, la pratique de Geoffrey Badel porte en elle les traces mémorielles de l’intime et sa fascination pour les sciences parapsychologiques. Par une volonté de rendre visible ce que l’on ne perçoit pas et audible ce qui ne l’est pas, le vécu et la rencontre avec l’Autre deviennent matrices de la démarche. En créant un langage crypté symbolique où la possession s’exorcise par dissection, Geoffrey Badel tisse une généalogie de l’expérience. [...]

 

Par un processus de traduction générant une forme dialectique et esthétique, il offre un espace matériel au langage inaudible de l’entité dont est supposée l’existence : une légitimité au non-visible. C’est ainsi, que par la force du mot, le rapport à l’Autre se mue en un concept littéral suggérant sa réalité et que, par la force de l’Inconscient, le corps se mue en outil lors de l’action opérée in situ, dans des lieux désignés comme hantés. C’est en suggérant l’existence d’une entité en dehors du visible, qu’une relation de réciprocité se tisse. Elle se cristallise dans la traduction de l’expérience du corps dialogique au sein d’une grammaire du non-visible, semblable à un exorcisme par les langages.

Geoffrey Badel fait entrer l’ailleurs dans l’ici et réciproquement l’ici dans l’ailleurs. Dévie l’admise conception d’un monde unique pour tendre vers un para-monde à la marge des acceptations normalisées par nos sociétés contemporaines. Se confronter à la pratique de Geoffrey Badel, c’est voir s’opérer un renversement hiérarchique entre la pensée dogmatique, intangible et la pensée magique : l’une qui cloisonne l’être dans une unique conception du monde, individualise ses actions, aveugle ses sens(ibilités), éloigne l’individu de l’invu ; et l’autre mystique et spirituelle. C’est prendre conscience des frontières hissées devant nos esprits par la pensée dominante qui porte en elle les moyens de légitimation de l’existence : Quelle(s) forme(s) donner à une existence autre ? Quel processus sémiotique lui donne le droit d’exister et d’être vu.e ? Qui est vu.e ? Dans quel contexte sa présence peut-elle être visible ? [...]

Geoffrey Badel révèle, par le dessin, la présence impalpable tapie dans l’ombre, la mémoire volontairement dissimulée sous le filtre d’une prétendue normalité, lui offre un nouvel espace d’existence sans limites et sans frontières ; lui offre l’espace du care et de l’attention, établi aux confins d’une unique réalité.

Laureen Picaut, curatrice

modif.jpg

7R Picture - Elise Ortiou Campion

CURRICULUM VITAE

 
-
DIPLÔMES / QUALIFICATIONS
 
2018-2019 SAISON 6 Post-diplôme
ESBA-MOCO - Ecole des Beaux-Arts – Montpellier

2015-2017 DNSEP avec Félicitations du jury
ESBA-MOCOEcole des Beaux-Arts – Montpellier

2014-2015 DNAP avec Mention « Travail Singulier »
ESBA-MOCO - Ecole des Beaux-Arts – Montpellier

2011-2012 Baccalauréat L, spécialité Arts-Plastiques
Lycée Alain Borne – Montélimar



-
PRIX / PRICE

2017 Drawing Room 2017
Lauréat du Prix MAIF – Bourse Jeune Création
Salon du dessin contemporain, La Panacée Moco, Montpellier



-
INTERVENTIONS /
MEDIATIONS

2019 An it harm none, do what ye will 
Rituel de purification et de protection du lieu
Weekend d'ouverture de l'hôtel des collections,
MO.CO., Montpellier, France

2018 Visite Sans Mot dire / Visit Without a word
Création de visites guidées performées et silencieuses pour
chaque exposition temporaire à La Panacée-Moco, Montpellier


2018-21 PAKO.DOBLE (Compagnie Futur Immoral)
Conseiller et scénographe pour le spectacle


2017 BIRDBRAIN de Emily Mast
Performeur pour l’activation de son exposition


2017 Excentricités VIII
Présentation de la performance The Prestige
Festival de la performance, Besançon, France


2016 Danse et Paysage
Création d’une conférence performée
avec Julie Perrin, Laurent Pichaud, Paula Pi et des étudiants du
programme Exerce du Centre Chorégraphie National de Montpellier

 

 

-

RÉSIDENCES / RESIDENCIES 

2022 Kafila Takafia 2022 - Institut Français

Résidence nomade de trois semaines, Maroc

2021 SummerCamp 2021

Résidence d'un mois à Le Change, Dordogne

2021 Résidence TRANSAT - Ateliers Médicis

Résidence de 3 semaines au sein du GEM LEO, Marseille

2021 Ecole maternelle Florian

Résidence d'un mois, Montpellier

2020 Faculté d'éducation de l'Université de Montpellier

Résidence de deux mois (nov-décembre) suivie d'une exposition

2019 Istanbul Bienal - Turquie

Résidence (août-oct.) dans le cadre de du programme  Saison 6 

2019 La Biennale di Venezia - Italie

Assistant de Kris Lemsalu

Résidence (avril-mai) dans le cadre de du programme  Saison 6 

2018 Kochi-Muziris Biennale - Inde

Assistant de l'artiste  Veer Munshi 

Résidence (déc.) dans le cadre de du programme  Saison 6 

Assistant of Veer Munshi

2018 Espace o25rjj - Loupian - France

Résidence artistique (mai-juillet)

 

-
EXPOSITIONS /
EXHIBITIONS (SELECTION)

2021 Happy together - Gilles Balmet & sa collection

Exposition collective

au Pavillon carré de Baudoin, Paris

2020-21 Tempestaire

Exposition personnelle

Espace culturel, Faculté d'Education, Montpellier

2020 From a speck of dust to strange things

Exposition personnelle

Chambre d'écho, ICI-CCN de Montpellier, France

2019 Mais il y a ce lieu, qui nous maintient

Exposition collective - Curateur: Mathieu Kleyebe Abonnenc

Mécènes du sud, Montpellier, France

2019 Touch and go

Exposition collective dans le cadre de Saison 6

GaleriBu, Istanbul, Turquie

2019 CAM to CAM

Exposition du Collectif In Etremis

100 Artistes dans la ville - ZAT 2019, Montpellier, France

2019 Grasping water

Exposition collective dans le cadre de Saison 6

Sale Docks, Venise, Italie

2019 Qui-vive

Exposition personnelle de dessins

Galerie Vachet-Delmas, Sauve, France

 

2019 Présages

Exposition collective - Curatrice: Laureen Picaut

Lieu Multiple, Montpellier, France

2018 30 ° Winter

Exposition collective dans le cadre de Saison 6

Magasin de soie abandonné, Fort Kochi, Inde
 

2018 Chopped and Screwed, atterrissage programmé
Exposition du Collectif In Extremis
FRAC Occitanie Montpellier, France


2018 Words of ghost world
Première exposition personnelle
Espace Saint Ravy, Montpellier


2018 Looking for ghosts
Exposition d’une photographie sur la F.L.A.C.
Espace o25rjj, Loupian, France


2018 Cellule de dégrisement
Exposition collective. Curateur: Collectif In Extremis
Galerie Aperto, Montpellier, France


2018 Projectile
Exposition du Collectif In Extremis
Galerie Aperto, Montpellier, France


2017 ALIBI
Exposition collective. Curateur: Vincent Honoré,
Galerie de l’école des beaux-arts, Montpellier, France